J’ai été un puceau tardif et je ne suis pas fier de ma première fois… qui s’est déroulé lors de vacances en Asie avec une prostituée. Depuis, je me suis déniaisé et sans être devenu un homme à femmes, je peux me vanter de pas mal de salopes à mon tableau de chasse. Quand je repense à mon dépucelage, ce n’est pourtant pas à l’inconnue du bar thaïlandaise (qui ne parlait d’ailleurs même pas français) à qui je repense avec la chaire de poule… mais à une hôtesse de téléphone rose.

A cette époque, j’étais étudiant et je trainais mon pucelage comme un boulet de prisonnier. Comme tant d’autres fois, je rentrais d’une soirée avec les couilles pleines, frustrés comme jamais. Je n’en pouvais plus, il fallait que je partage un moment de sexe avec une nana pour briser la malédiction ! Me taper une pute à ce moment là n’était pas une option pour mon portefeuille. Du coup, pour la première fois, j’ai appelé un service de sexe au tel avec une coquine.

Une charmante cougar au telrose m’a mis le feu en direct !

Il y avait un grand choix d’hôtesses disponibles sur le réseau. J’aurais pu me branler rien qu’en lisant les profils de ces nanas toutes plus excitantes les unes que les autres. Il y avait des étudiantes nymphomanes de mon âge, des soumises, et des libertines de toutes les origines : blacks, maghrébines, métisses… j’avais l’impression d’être dans un magasin de bonbons ! Mais comprenez bien que pour un garçon toujours vierge, le moment était important. C’était la première fois que j’allais vivre une histoire de cul avec la gent féminine, aussi virtuelle pouvait-elle être…

Mon choix s’est porté sur une femme cougar. Sa fiche était très claire : madame s’affichait comme experte en hommes débutants. Elle avait le look d’une mère de famille lambda mais un regard de folle du cul ! Cette salope mure exhibait sa lourde poitrine et sa chatte sans poil sur sa photo de profil. J’avais qu’une envie : plonger ma tête entre ses seins et me laisser aller au plaisir. J’ai donc osé composer son 06 privé sur le téléphone rose… et ait été accueilli par une voix sexy et enjouée.

C’est avec une mature au tel rose que j’ai connu ma première baise

La suite, honnêtement, je ne m’en rappelle pas vraiment. J’étais tétanisé, ne sachant quoi répondre à cette milf vraisemblablement hyper excitée de converser avec un garçon inexpérimenté ! Elle m’a dit de me toucher, de me branler doucement au son de sa voix et me laisser porter… c’était magique. Elle était à la fois cochonne et maternelle, me demandait si ce qu’elle décrivait me plaisait, c’était évidemment le cas.

Elle m’a encouragé à éjaculer en imaginant souiller sa lourde poitrine et arroser son visage de salope cougar : un pur bonheur. Cet orgasme au tel sexe a été un déclic et m’a aidé à prendre confiance en moi. Merci madame 😉.

PLAN DU SITE - BAISE AU TEL AVEC DE VRAIES SALOPES !

E-mail : support@neoeditions.fr - Téléphone : 09 77 40 63 65